Doha propage l’extrémisme et le terrorisme à travers les universités et les bourses d’études

Le régime d’Al Hamdeen utilise les bourses d’études pour propager l’extrémisme et le terrorisme en manipulant les cerveaux des personnes qui étudient dans ces bourses et en les persuadant des idées sombres et radicales de groupes terroristes tels que le Front d’Al-Nosra, Al-Qaïda et l’État Islamique.

Le régime Qatari qui exploite ces bourses d’études dans certaines universités situées sur la terre de Doha ou dans certains pays avec lesquels des accords de la coopération ont été signés, plutôt que de servir la science et la société, il nous offre des cerveaux sombres qui servent le programme du sabotage et de l’extrémisme dans de nombreux pays du monde.

Cette stratégie est mise en œuvre par le régime d’Al Hamdeen en ciblant certains programmes destinés à différentes universités.Tamim Bin Hamad utilise le soutien financier de certaines universités afin de promouvoir la diffusion d’idées subversives dans les cerveaux des étudiants dans ces universités.

L’Université de Texas A & M à Doha, l’une des universités les plus prestigieuses dont Al Hamdeen cible les étudiants, ce qui a poussé certaines organisations américaines de la défense des droits de l’homme à appeler pour mettre en évidence l’activité du Qatar dans cette université, en se demandant comment les cerveaux des étudiants peuvent-ils être livrés à un système qui parraine le terrorisme et les extrémistes?

L’université, créée en 2003 n’est pas la seule où Al Hamdeen propage ses idées obscurantistes, le régime de Tamim Bin Hamad cible de nombreuses universités au Maroc, en Jordanie, en Amérique et en Grande-Bretagne en fournissant aux enseignants des idées extrémistes du régime subversif de Tamim.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.