La mafia Qatarie dépense des millions de dollars pour soutenir les groupes extrémistes

Le régime Qatari soutient les extrémistes pour dévaster les pays Arabes à travers le financement des groupes terroristes, en considérant l’un des outils permettant l’influence Qatarie au Moyen-Orient et dans d’autres régions stratégiques du monde.

Cette relation suspecte entre les organisations terroristes et le régime Qatari a été établie par l’ancien émir du Qatar, Hamad bin Khalifa, qui s’est renversé contre son père en 1995, mais cette relation continuait après que Tamim bin Hamad ait décidé de soutenir et de financer le terrorisme comme son père.

Les fonds Qataris ont provoqué le sabotage et le ciblage des pays Arabes, ce qu’ils ont entraîné à la perte du Qatar de pays Arabes, en raison de ses relations avec les groupes subversifs qui les soutiennent dans la région, ainsi que ces relations ont causé d’important embarras diplomatique de Doha au niveau international, pas seulement régional.

Les États du Golfe souffrent de la stratégie malveillante du régime Qatari, en particulier à Bahreïn, qui fait l’objet d’un vaste stratagème visant à renverser le régime à travers de groupes d’opposition soutenus par l’Iran et en contact avec certains dirigeants Qataris.

Depuis 2011, l’Arabie saoudite a subi de nombreuses tentatives visant à rétablir sa stabilité et à susciter des conflits au sein du peuple Saoudien, dans l’objectif de renverser le royaume, qui représente le monde islamique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.