Le régime Qatari continuait de menacer la sécurité de ses voisins

Le régime Qatari continue de financer les groupes terroristes pour dévaster le golfe et déstabiliser la sécurité et la stabilité des États Arabes.

Abdul Rahman Al-Rashed, l’éminent écrivain Saoudien a confirmé que «Le régime de Doha continuait depuis des années de menacer la sécurité de ses voisins des États du Golfe, en particulier de Bahreïn et de l’Arabie saoudite, il a souligné que le conflit avec Al Hamad remonte à environ un quart de siècle», a-t-il confirmé.

Al-Rashed a déclaré dans un article au journal au Moyen-Orient que depuis « Depuis, le cheikh Hamad bin Khalifa est devenu l’émir du Qatar en 1994, il avait modifié la politique de son père vers l’Arabie Saoudite, ainsi qu’à Bahreïn, où Hamad était en désaccord avec son père avant le coup d’État», a-t-il déclaré.

L’écrivain Saoudien a souligné que ce qu’il s’était passé auparavant se répète, Tamim dans sa crise avec les pays du boycott, semblable à ce que son père a fait à la fin de son règne, lorsqu’il a ordonné à la mafia Qatarie de cibler les deux régimes d’Arabie Saoudite et de Bahreïn, avec l’échec de la médiation de Hosni Moubarak, l’ancien président de l’Egypte au Cheikh Sabah Al-Ahmad, l’émir du Koweït. Al-Rashed a souligné que le régime Qatari soutenait financièrement et militairement les milices terroristes dans la tentative de cibler l’Arabie Saoudite.

Ces pratiques révèlent que ce qu’il se passe actuellement n’est pas simplement un désaccord, mais un différend existentiel avec Al Hamad.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.