Les Scandales De Tamim.. Le Parlement Libyen Accuse Qatar D’essayer D’ Un Obstacle Des Élections

«Akila Saleh, le Président du Parlement Libyen, a accusé la Fraternité terroriste , le Qatar et la Turquie d’essayer d’ un obstacle les prochaines élections en Libye, prévues pour cette année, en soulignant que ces acteurs essayeront de créer des problèmes pour que les élections ne soient pas tenues», ce qu’il a déclaré Qatarileaks. «Le stationnement des Libyens va dissiper leurs plans et les élections auront comme prévu, en niant de ses relations avec le maréchal Khalifa Haftar, le commandant en chef de l’armée nationale, en disant que ces relations sont bonnes et historiquement connues»,ce qu’il a déclaré Saleh dans un communiqué de presse. «Saleh n’avait pas résolu sa position de candidat à l’élection présidentielle, que la Mission des Nations Unies en Libye cherchait à mener cette année, en notant que la solution à la crise Libyenne se réalise en remplaçant tous les dirigeants du pays, en ajoutant que la Libye est éligible pour élire un président conformément à la déclaration constitutionnelle qui existe à l’heure actuelle, il a insisté de l’ espoir du peuple Libyen de tenir des élections»a-t-il ajouté. Saleh a également nié qu’il y ait eu des désaccords avec le commandant en chef de l’armée Libyenne, le maréchal Khalifa Haftar, en soulignant que ce que ce dernier a fait, c’ était de assumer la responsabilité dans ces circonstances difficiles au lors des combats à Benghazi, le croissant pétrolier, Derna et partout en Libye.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.