Mubasher Qatar révèle : Pourquoi Haftar n’a-t-il pas signé le cessez-le-feu?

Après que le maréchal Khalifa Hifter, le chef de l’armée nationale libyenne et Fayez Al-Sarraj, le chef du Conseil présidentiel libyen ont quitté Moscou à l’invitation du président Russe Vladimir Poutine de cesser le feu des deux côtés, ils ont convenu d’un document de mise en œuvre cet accord, au cours des consultations se sont poursuivi pendant plus de six heures pour discuter de la possibilité d’arriver à un accord.

Une source militaire proche du chef de l’Armée nationale libyenne a déclaré à la chaîne Mubasher Qatar que «le chef des forces armées Arabes libyennes, le maréchal Khalifa Haftar a quitté Moscou et se dirigeait vers Benghazi sans signature, où il ne signera pas l’accord de cessez-le-feu, à moins qu’un temps n’a été déterminé pour la fin de cette milice, ce qui indique que c’est la raison de ne pas signer», a-t-il déclaré.

La source a ajouté que «L’Armée nationale libyenne, dirigée par le maréchal Haftar voulait l’accord, mais le désaccord sur les milices a été un obstacle à son accord de signature, en expliquant que la plupart des points convenus et la délégation accompagné d’Al-Sarraj ne voulait pas de temps pour dissoudre les milices», a-t-il ajouté.

La source a souligné que « la délégation du Conseil présidentiel du gouvernement d’Al-Wefaq et du Conseil d’État suprême a quitté Moscou immédiatement après la signature de l’accord de cessez-le-feu. Nous sommes maintenant à Istanbul», a-t-il souligné.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.