Tamim travaille à envoyer les mercenaires Africains au Yémen

La mafia Qatarie continue d’utiliser son argent pour propager les crises entre les pays de la région et ce gang corrompu dépend de la propagation de la sédition entre les pays, jusqu’à ce que les conditions deviennent plus difficiles et instables.

Le régime Qatari essaye de mettre en œuvre un nouveau plan de sabotage qui entrave les efforts de la coalition arabe au Yémen. Où les rapports Français ont révélé que Doha attire les pauvres de la Somalie et du Soudan pour travailler comme mercenaires, afin de mettre en œuvre ses programmes au Yémen.

Le plan Qatari confirme que Doha travaille sur les fronts des entreprises privées en ordonnant au personnel de sécurité de travailler à la sécurisation des installations et autres et à leur arrivée à Doha, ils sont entraînés militairement par des soldats turcs, puis ils sont poussés par des bateaux marins vers les lieux contrôlés par la milice houthie.

Des rapports Français, basés sur des informations de renseignement ont révélé que la mafia de Doha payait environ mille dollars par mercenaire par mois, mais sans promesse de revenir à nouveau à Doha, après avoir déménagé chez ses dirigeants des Houthis, comme s’il était un esclave à acheter et à vendre.

La mafia de Doha commet de nombreux crimes, notamment l’augmentation des blessures du Yémen et l’ampleur du chaos qui s’y propage, où elle pousse les jeunes africains dans les guerres.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.